PENSÉES ROTATIVES

théo girard

NOUVEL ALBUM
"PENSÉES ROTATIVES"

Le contrebassiste français Théo Girard qu'on a pu retrouver aux côtés de Bratsch, Macha Gharibian, Trans Kabar ou du Deal s’entoure, pour ses Pensées Rotatives, de collaborateurs de longue date, le batteur Sebastian Rochford (UK) à la batterie et le trompettiste Antoine Berjeaut (FR), ainsi qu’autour d'eux - à la fois au sens figuré comme au sens propre, lors des concerts, d’une "couronne" de 12 soufflants, dont beaucoup ont déjà joué aux côtés du bassiste dans diverses constellations au cours des 20 dernières années.

Théo Girard I contrebasse, compositions

Sebastian Rochford I batterie

Antoine Berjeaut I trompette

Julien Rousseau I trompette

Simon Arnaud I trompette

Jérôme Fouquet I trompette

Nicolas Souchal I trompette

Basile Naudet I sax alto

Martin Daguerre I sax alto

Adrien Amey I sax alto

Raphaël Quenehen I sax alto

Théo Nguyen Duc Long I sax ténor

Morgane Carnet I sax ténor

Nicolas Stephan I sax ténor

Julien PontvianneI sax ténor

Sakina Abdou I sax ténor ou alto

Olivier Gascoin I son

Yannis Frier I pochette album

Discobole I booking

Joris de la Pallière

joris at ciediscobole.fr

Rub Recordings I booking Benelux

Gea Russell

gea at rubrecordings.com

+32 499274505

Marc Chonier I presse (France)

marc.chonier at gmail.com

Jazzfuel I press (outside of France)

Arlette Hovinga

press at jazzfuel.com

Texte de presse

(par Mathieu Durand)

 

"C’était le printemps de la disparition de Dr. John, le sorcier de La Nouvelle-Orléans. Il faisait chaud, très, très chaud, comme un été en Louisiane. Hors et dans le chapiteau du festival Jazz sous les Pommiers à Coutances, la transpiration était à son niveau maximum. Pendant un instant, Théo Girard a même craint pour la justesse des instruments qui, comme les humains, ne raffolent pas des excès de température. Et puis, Les Pensées Rotatives se sont mises en route. Une véritable aventure sons et lumières pour le public littéralement entouré, embrassé, enivré par l’orchestre XXL du contrebassiste français.

Liner notes

(by Sebastian Scotney)

There are those very special events… you only realise afterwards how much you would have liked to have been there. Richard Lee, writing for LondonJazz News about the memorable concert from the 2019 Coutances Festival which has been vividly captured on disc here, wrote: “The arrangements put me in mind of early Mike Gibbs: quite joyful and optimistic, punctuated with some jauntier, occasionally menacing motifs recalling Fables of Faubus or Kurt Weill. For me this was one of the highlights of the festival.”

Après écoute

(par Christophe Joneau)

L'orchestre sonne merveilleusement. Au delà du professionnel, du cachetonage. Bien au delà... C'est de la musique! La cohésion, l'adhésion au discours me paraissent évidentes. La confiance est présente. Ils, elles sont là. Ici et maintenant. Pas facile de fédérer autour d'une écriture toutes ces personnes si riches. Toutes ces énergies consacrées à la musique. Cette synergie qui laisse la place à l'expression individuelle. Cette addition d'individualités qui finit par constituer un collectif. Un vrai propos. Bravissimo !