Cover BC.png

GRAND SORCIER
STÉPHANE HOAREAU
nouvel album "NéNÈN"

Du maloya au free jazz : les sortilèges de Grand Sorcier

À l’initiative du guitariste protéiforme Stéphane Hoareau (G!rafe, Trans Kabar…), le quintette Grand Sorcier mélange l’esprit du maloya et celui du free jazz… Deux musiques de résistance et de liberté !

Et si le graal de chaque musicien, à l’instar des poètes, était, selon les mots de Rimbaud, de « trouver une langue » ? 

La création de Grand Sorcier, elle, tient à une lecture fondamentale, celle du mythique Free Jazz, Black Power, de Jean-Louis Comolli et Philippe Carles. « Je me suis pris une claque, s’enthousiasme le guitariste. Dans les années 1960, les noirs-américains avaient réussi à forger la bande-son idéale pour porter leurs revendications sociales, raciales, politiques... Leur musique incarnait leur voix. Elle leur ressemblait ! Je perçois surtout entre le free jazz et le maloya, des similitudes frappantes. Toutes deux, incarnations de la souffrance de peuples opprimés, aspirent à l’émancipation. Ce sont pour moi des musiques de fierté, de résistance… De liberté ! » 

Apple Music

Porter La Brez est dans la playlist New Music Daily d'Apple Music.

Stéphane Hoareau I guitare

Sakina Abdou I saxophone ténor

Nicolas Stephan I saxophone ténor

Leïla Soldevila I contrebasse

Ianik Tallet I batterie

Discobole I booking

joris [at] ciediscobole .fr

Fred Miguel I presse

frederique.miguel  [at] gmail.com