Bandeau FB(6).png

DISCOBOLE I COMPAGNIE & LABEL

 

Booking

Grand Sorcier, Pensées Rotatives - Joris de la Pallière / joris [at] ciediscobole [.] fr

Trans Kabar - Julie Giraud / julie [at] azimuthprod [.] com

Presse

Grand Sorcier, Trans Kabar - Frédérique Miguel - frederique.miguel [at] gmail [.] com

Pensées Rotatives - Marc Chonier / marc.chonier [at] gmail [.] com

3 HEURES DE MUSIQUE

 

1 LABEL

3 SORTIES D'ALBUMS

18 MUSICIEN.NE.S

2 CRÉATIONS

La galaxie Discobole se réuni à l'occasion de la sortie de trois nouveaux albums : les premiers de Grand Sorcier et Pensées Rotatives et le second de Trans Kabar. Le contrebassiste Théo Girard et le guitariste Stéphane Hoareau vont faire s'entre-choquer leurs groupes dans un concert fleuve

La soirée ira crescendo en commençant par le tout nouveau quintet jazz/maloya Grand Sorcier (en résidence à la Dynamo) aux frontières du free, du maloya et de la transe.

Il sera suivi par le grand orchestre circulaire Pensées Rotatives, solos en torsade et cuivres pleinement libérés qui plongeront la Dynamo dans dans vibrations mingusiennes.

Enfin, Trans Kabar rendra hommage aux grandes figures du maloya dans une transe qui réveillera

PENSÉES ROTATIVES

Lien (photos, son, vidéos, presse) : https://bit.ly/EPK-PR

Le contrebassiste français Théo Girard qu'on a pu retrouver aux côtés de Bratsch, Macha Gharibian, Trans Kabar ou du Deal s’entoure, pour ses Pensées Rotatives, de collaborateurs de longue date, le batteur Sebastian Rochford (UK) à la batterie et le trompettiste Antoine Berjeaut (FR), ainsi qu’autour d'eux - à la fois au sens figuré comme au sens propre, lors des concerts, d’une "couronne" de 12 soufflants, dont beaucoup ont déjà joué aux côtés du bassiste dans diverses constellations au cours des 20 dernières années.

Théo Girard I contrebasse, compositions

Sebastian Rochford I batterie (Ecosse)

Antoine Berjeaut I trompette

Julien Rousseau I trompette

Nicolas Souchal I trompette

tba I trompette

tba I trompette

Basile Naudet I sax alto

Martin Daguerre I sax alto

Adrien Amey I sax alto

tba I sax alto

Théo Nguyen Duc Long I sax ténor

Morgane Carnet I sax ténor

Nicolas Stephan I sax ténor

Sakina Abdou I sax ténor​

Album sensible et intense(5)_edited.jpg

"Un album aussi atypique qu'ambitieux" - Album CHOC

Jazz Magazine

"Un réservoir d'enthousiasme et d'étonnement"

Télérama

GRAND

SORCIER

Lien (photos, son, vidéos, presse) : https://bit.ly/GS-KITPRO

Cover BC.png

C’est un Quintet instrumental dirigé & composé par Stéphane Hoareau qui y développe une esthétique autour des rites mystiques du Maloya à l’île de la Réunion, du sens social & politique de cette musique. Grand Sorcier est le sens du mot Maloya au Zimbabwe.

Après la création de TRANS KABAR, Stéphane Hoareau souhaite continuer ses recherches musicales autour de la culture de son île en la transposant à un quintet de jazz. L’écriture puisera dans les codes traditionnels du Maloya comme les questions - réponses entre les deux saxophones ténor, le désir de liberté du free jazz et la transe incantatoire.

Stéphane Hoareau I guitare, compositions

Leïla Soldevila I contrebasse

Nicolas Stephan I sax ténor

Sakina Abdou I sax ténor​

Ianik Tallet I batterie

TRANS

KABAR

Lien (photos, son, vidéos, presse) : https://bit.ly/KITPRO-TK

Trans Kabar 1200x1200.png

Le Monde

(par Patrick Labesse)

Le chanteur de ce quartet formé en 2017 en région parisienne s'appelle Jean-Didier Hoareau. Une voix remarqueable, brûlante d'une braise rougeoyante mais aussi aprfois traversée d'un vent doux et apaisant...

[suite]

Radio Nova - La Potion

(par Jeanne Lacaille)

Trans Kabar, flirter avec l’au-delà et l’esprit maloya

[suite]

Le Quotidien de l'Ile

(par Antoine Empereur)

Trans Kabar : Une vidéo hypnotique tournée à la Plaine des Sables.

[suite]

France Info

(par Yann Bertrand)

Le groupe puise dans le maloya, une musique traditionnelle, bien vivace de la Réunion. Une énergie couplée avec le rock, le jazz et des touches de blues teintées d'une électricité constante. Le tout donne un album marqué par une grande liberté.

[suite]

Quand Trans Kabar a enregistré Maligasé, son premier album, le groupe existait depuis seulement quatre mois. Premiers pas, cri primal. Musique hybride, métisse, née à Paris de la rencontre entre le maloya réunionnais traditionnel et les instruments du rock et du jazz. Le répertoire de Mazine La Mor est un mélange de chansons que le groupe jouait en concert sans les avoir enregistrées, de reprises (Gaston Hoareau, Lo Rwa Kaf, Gramoun Lélé) et de compositions originales de Jean-Didier Hoareau, arrangées par le groupe. Car, même si le chant intense et cabré de Jean-Didier Hoareau est l’instrument lead, Trans Kabar est d’abord et toujours un groupe.

Stéphane Hoareau I guitare, compositions

Jean-Didier Hoareau I voix, compositions

Théo Girard I contrebasse

Ianik Tallet I batterie